Get Adobe Flash player

PopUp MP3 Player (New Window)
Vous êtes :
 

Historique - Etymologie

Le coaching est apparu dans les années 80 aux Etats-Unis où il a remporté un vif succès auprès des sportifs de compétition.
L'entreprise, en recherche constante de meilleures performances, va l'utiliser pour l'accompagnement de ses dirigeants, managers, collaborateurs et équipes.
La troisième génération de coaching, c'est le coaching personnel. Il s'adresse à des adolescents et des adultes en difficultés dans les domaines de la vie : affective, familiale, personnelle, sociale, professionnelle.
Il faudra attendre les années 90 pour que le coaching gagne la France.
Le terme
coach est anglais mais il est tiré du mot français coche.
Le conducteur d’un coche était un cocher, en anglais : coachman, conduisant des voyageurs d'un point à un autre.

Qu'est-ce que le coaching ?

Le coaching consiste à accompagner des personnes pour déterminer et clarifier des objectifs, identifier les obstacles à surmonter et élaborer des plans d'actions.
Il permet de donner le meilleur de soi-même, d'évoluer et de trouver ses propres solutions.
C'est une méthode de travail alliant des techniques de développement et d'épanouissement personnel, basée sur les dernières avancées en sciences humaines associées à des techniques de changement et de succès. Ce sont les techniques les plus modernes de croissance et de connaissance de soi.
La durée d'un coaching est déterminée et limitée dans le temps. Il est composé d'une série d'entretiens de 1h00 entre une personne et un professionnel coach.
A travers des mises en situations simples, il aide à surmonter les peurs et l'inconfort liés à des situations délicates en apprenant à avoir plus confiance en soi-même et aux autres.
Un coaching c’est aussi des moments de surprise, de confiance, de paradoxe, d’humour… et des résultats !

 

Ce que n'est pas le coaching

Ce n'est pas une psychothérapie
Au lieu de chercher à répondre à la question "pourquoi", le coach essaye de trouver une réponse à la question "comment". La démarche consiste à explorer le présent pour aménager le futur afin d'avoir une vie plus riche et plus épanouie.
Le coach ne travaille pas sur la recherche de causes profondes d'une action ou d'un comportement mais il vise à atteindre des buts en allant au delà de la prise de conscience : jusqu'à la prise de décision.
Il est possible de mener par ailleurs une psychothérapie en parallèle d'une démarche de coaching.

Ce n'est pas du conseil
Un conseillé est un expert dans son domaine, il apporte des réponses à une problématique bien identifiée.
Un coach est un révélateur de talents, son rôle est de poser les bonnes questions, ce qui permet au coaché de trouver ses propres solutions et de fonctionner en autonomie.

Ce n'est pas de la formation
Le formateur "instruit", il apporte un savoir, des connaissances.
Ce n’est pas le cas du coach. Le coaching agit essentiellement sur le savoir-être. Le travail du coach consiste souvent à faire redécouvrir au coaché qu’il a toutes les ressources en lui pour réussir (savoirs, aptitudes,….).


 


 

Le Coaching : un outil pour aller plus loin

Faire un coaching c’est apprendre à mieux utiliser toutes ses compétences pour trouver ses propres solutions.
C’est poser à plat ses besoins et attentes, clarifier les obstacles et découvrir ses propres solutions.
Un coaching c’est de 4 à 10 séances de travail (1h30 à 2h la séance) sur quelques mois.
Un coaching c’est aussi des moments de surprise, de confiance, de paradoxe et d’humour… et des résultats !

Le Coaching pour qui ?